Building Trust Area est une zone thématique du Fonds Roscongress qui combine innovation, agenda social et enseignement, les présentant comme des outils pour un avenir durable. Cette plateforme unique combine deux projets du Fonds Roscongress : Innovation Space et Innosocium LAB. Le programme de la zone thématique Building Trust Area est centré sur les thèmes de l’amélioration de la qualité de vie des citoyens, l’échange d’expériences entre la Russie et les pays africains, les spécificités du développement des entreprises et le recours à une approche innovante pour parvenir aux objectifs stratégiques.

Opérateur du programme : Fonds Innosocium, plateforme sociale du Fonds Roscongress

  • 23 October 2019
    12:30–13:30
    Building Trust Area

    L’Innovation sans frontières : de nouvelles opportunités commerciales transfrontalières

    RBC

    Le partenariat technologique est un moteur de développement économique et de création de nouvelles alliances stratégiques. Les entreprises russes du secteur technologique se sont établies comme des fournisseurs fiables de solutions sur les marchés internationaux. La production intelligente, la Fintech, le transport et les infrastructures sont les points clés du développement du partenariat commercial entre les entreprises russes et africaines.
    Quelles sont les mesures de soutien étatique, financier et médiatique qui sont nécessaires pour que les entreprises puissent faire de cette coopération l’axe principal de développement de la coopération commerciale extérieure entre la Russie et l’Afrique ? Quelles sont les opportunités et les domaines les plus intéressants pour la mise en œuvre de projets transfrontaliers en commun ?

    • Stratégies d’accès au marché africain : caractéristiques et potentiel de développement
    • Perspectives de coopération entre la Russie et l’Afrique dans le domaine des hautes Technologies
    • Collaborations internationales avec des startups de premier plan
    • Développement de nouvelles zones économiques
    • De l’exportation à la délocalisation de la production
    • Possibilités transfrontalières pour les PME


    Modérateur:
    Sergei Krasnov — RBC TV Channel


    Orateurs:
    Souren Vardanian — Vice-président, Chambre de commerce et d’industrie de Moscou
    Dmitri Komissarov — Directeur général, New Cloud Technologies
    Natalia Zeiser — Présidente du conseil d’administration, Association « Initiative africaine d’affaires »

  • 23 October 2019
    14:00–15:00
    Building Trust Area

    La promotion de la culture russe auprès des jeunes étrangers

    L’un des vecteurs prioritaires du développement de la Russie est la réalisation du potentiel de création des jeunes dans le domaine des sciences et de l’innovation. En même temps, le développement du potentiel scientifique et technologique du pays est impossible sans un échange d’expériences avec des collègues et des spécialistes à l’international. La possibilité pour les étudiants étrangers de découvrir les spécificités, les technologies et les particularités culturelles de la Russie contribue à jeter les bases de l’activité entrepreneuriale et de la coopération économique entre les pays.
    - Est-il nécessaire d’organiser des échanges culturels et scientifiques internationaux ? Quels sont les objectifs et les perspectives ?
    - Quels sont les mécanismes et programmes qui peuvent être mis en œuvre pour renforcer les relations internationales ? Quels sont les rôles et les avantages des entreprises dans ces programmes ?


    Modérateur:
    Andreï Egorov — Vice-président du Conseil de coordination pour la jeunesse dans les domaines scientifique et éducatif du Conseil présidentiel pour la science et l'éducation, Directeur du programme Russie-Qatar


    Orateurs:
    Yacine Abdoulrakham — Directeur général, « Center of African Researches and Studies »
    Roman Kamaïev — Directeur adjoint, Agence fédérale de la jeunesse (« Rosmolodioj »)
    Konstantin Negatchev — Directeur associé, société « VRCOMM »
    Vadim Nekrassov — Membre du conseil général, chef du groupe de travail sur l’Afrique, association « Diélovaïa Rossia » (« La Russie d’affaires »)
    Véronika Pechkova — Présidente du Fonds de développement de la diplomatie sociale « Regards de femmes », ambassadrice de bonne volonté, Organisation des Nations unies pour le développement industriel (UNIDO)
    Chivleta Taguirova — Pro-rectrice responsable de l’activité internationale, Institut d’État Pouchkine de la langue russe
    Pr. Ngan Tonye Francis Simon Pierre — Représentant en république du Cameroun et les pays d’Afrique centrale, Université de Russie de l’amitié entre les peuples
    Pr. François Havyarimana — Recteur de l’Université du Burundi
    Vladimir Yourtaev — Docteur en sciences historiques ; Professeur, Département de théorie et d'histoire des relations internationales, Université russe de l'Amitié des Peuples (URAP)


    Сontributeur:

  • 23 October 2019
    15:30–16:45
    Building Trust Area

    Télémédecine : comment les technologies numériques vont-elles changer le visage des systèmes de santé en afrique ?

    Réduire le fardeau de la maladie et rattraper le retard de l’économie des pays d’Afrique par rapport aux indicateurs communément reconnus dans le monde est possible à condition de mettre en place des systèmes de santé efficaces susceptibles de répondre aux défis actuels et d’assurer la santé et l’employabilité. Dans la région, grâce aux programmes nationaux et internationaux de lutte contre les maladies infectieuses, on enregistre une demande croissante de soins des maladies cardiaques, du cancer et du diabète. Dans de nombreux pays, les infrastructures de santé publique peu développées ne permettent pas de fournir des soins de santé de qualité à la population dans les zones rurales, les régions éloignées et inaccessibles, et le manque de personnel médical qualifié ne fait que compliquer le diagnostic et le traitement en temps opportun. L’un des moyens de résoudre ces problèmes est de mettre en place des systèmes de télémédecine, à des techniques et à des équipements fixes et mobiles utilisant des technologies d’intelligence artificielle.
    Le passage à la santé numérique permettra-t-il de réduire significativement le fardeau de la maladie en Afrique ? Quels sont les systèmes de télémédecine et les produits d’intelligence artificielle russes les plus prometteurs dans le domaine de la santé qui peuvent aider l’Afrique ? Quel effet peut-on attendre de l’introduction d’équipements modernes de télémédecine stationnaires et mobiles ?


    Modérateurs:
    Gabriel Anicet Kotchofa — haut-commissaire et secrétaire général adjoint de l’Organisation de coopération économique eurasiatique
    Mikhaïl Natensohn — Président du conseil d’administration de l’Agence nationale de télémédecine ; membre du Conseil du consortium de télémédecine de Russie


    Orateurs:
    Alan John Kwadwo Kyerematen — Ministre du Commerce et de l’Industrie de la République du Ghana
    Musawenkosi Eslom Mdluli — Directeur, Khuphuka Kings International (Pty) Ltd.
    S.E. Wycliffe Ambetsa Oparanya — président, Conseil des gouverneurs de comté de la République du Kenya


    Сontributeurs:
    Sergueï Voinov — Directeur du service IoT. Electronics. Digital Health», groupement IT du Fonds Skolkovo
    Sergueï Chesnokov — Président et directeur générale, Prom Trust Technology Ltd.

  • 23 October 2019
    17:15–18:15
    Building Trust Area

    Session de benchmarking «Startup vs PME : partenariat dans le domaine de l’innovation – 2020».

    Le climat d’affaires est considéré comme quelque chose de vaste, de figé, où il n’y a pas de place pour l’innovation. La startup, au contraire, semble être quelque chose de divertissant, susceptible de changer la réalité, d’apporter au monde de nouvelles valeurs. D’autre part, se pose la question de la stabilité : les PME sont considérées comme une structure plus stable, responsable vis-à-vis d’un grand nombre de clients. Une start-up peut facilement s’avérer quelque chose d’instable, facilement surestimée.
    Cette discussion portera également sur la tendance des accélérateurs dans les grandes structures qui tentent de faire croître les start-ups au sein des entreprises.
    Questions liées à la discussion :
    En quoi ces deux structures peuvent-elles être utiles l’une pour l’autre ? Quels sont les vecteurs les plus efficaces de coopération bilatérale ? Quels sont les risques auxquels ils peuvent être confrontés ? Quelles sont leurs spécificités dans les échanges avec les clients et les acheteurs ? Pourquoi est-il nécessaire d’innover maintenant ?


    Modérateur:
    Anissia Evdokimova — Expert, WorldSkillsRussia ; directeur exécutif, Favorit DMC


    Orateurs:
    Andreï Bourdine — Directeur général, « Malyié silovyié machiny »
    Kingsley Ify — Directeur général, Springboard.fi
    Tjekero Twey — Ministre de l’Industrialisation, du Commerce et du Développement des PME de Namibie
    Nikita Toullinov — Directeur technique et financier, Quadra capital
    Gabriel Edgal — Managing Consultant, Oakwood Green Capital Ltd responsable du positionnement stratégique de l’entreprise en function de ses objectifs stratégiques


    Сontributeurs:
    Alexandre Boutmanov — Directeur associé, Fintech DTI Algorithmic
    Pavel Stepanov — Directeur général adjoint, Geoscan
    Alexandre Ouglov — Partenaire et directeur du développement, Holding « Altergate » (Singapour)

  • 24 October 2019
    10:15–11:15
    Building Trust Area

    Russie - Afrique : et après ?

    Les relations russo-africaines sont devenues une des priorités de la Russie.
    Depuis 2017, des manifestations consacrées au développement des relations russo-africaines se tiennent régulièrement dans le cadre de forums. En 2018 s’est tenu le premier forum public russo-africain et le Sommet Russie-Afrique aura été le premier événement d’envergure dans l’histoire des relations entre nos pays. Le potentiel de coopération économique, politique et humanitaire avec les pays du continent africain est très élevé, de sorte que la question se pose de savoir quelles sont les perspectives de coopération future entre ces pays.


    Modérateurs:
    Natalia Zeiser — Présidente du conseil d’administration, Association « Initiative africaine d’affaires »
    Vladimir Tchety — Président, association international d’anciens étudiants


    Orateurs:
    Eleonora Mitrofahova — Directrice, Agence Fédérale Pour la Communauté des États indépendants (CEI), les Russes Vivant à L’étranger et la Coopération Humanitaire Internationale
    Evgueni Touloubenski — Directeur des affaires juridiques, corporatives et réglementaires, Membre du Conseil d'administration, Nordgold
    Vladimir Yourtaev — Docteur en sciences historiques ; Professeur, Département de théorie et d'histoire des relations internationales, Université russe de l'Amitié des Peuples (URAP)

  • 24 October 2019
    11:30–13:00
    Building Trust Area

    Séance d’introduction Business Priority : perspectives

    Pour la présentation lors de la séance de présentation Business Priority : les membres du Conseil d'experts ont choisi les 7 meilleurs projets de création d'entreprises dans le secteur des technologies. Au cours de la discussion, une attention particulière sera accordée aux perspectives d'exportation des développements russes vers le continent africain et les particularités du marché de ces pays. Le jury d'experts comprendra des fonds d'investissement, des représentants des autorités fédérales et régionales, des entreprises, des grandes et moyennes entreprises, des investisseurs providentiels, ainsi que des délégations de pays africains. Les participants discuteront du climat des investissements en Russie ainsi que de la mise en valeur de son potentiel d'innovation.


    Jury:
    Eugene Vasiliev — NTI
    Yuriy Cherches — Roscongress Foundation

  • 24 October 2019
    13:00–14:00
    Building Trust Area

    Discussion ouverte : traverser le désert

    Dans le cadre du projet Business Priority, une discussion ouverte sera organisée sur le développement des technologies dans le domaine de l’approvisionnement en eau, du traitement de l’eau et des sources alternatives d’eau douce. Des représentants d’entreprises de hautes technologies parleront du développement de l’industrie et des méthodes appliquées à l’extraction et au traitement de l’eau, ils analyseront les principaux obstacles, partageront expériences et conseils pour réaliser une percée technologique sur la base des technologies disponibles.

  • 24 October 2019
    14:30–15:30
    Building Trust Area

    Séance d’introduction : ville intelligente (Smart city) 2020

    La ville intelligente est un système d’interconnection des technologies de communication et d’information avec l’Internet pour les objets (IoT), ce qui simplifie la gestion des processus internes de la ville et améliore le niveau de vie de la population. Les avantages de la ville intelligente sont d’améliorer le niveau de vie des citoyens et de réduire le coût des processus de travail en automatisant les activités qui ne nécessitent pas l’utilisation de compétences analytiques. Quelles sont les technologies aujourd’hui qui peuvent constituer des moteurs de développement des territoires? Quelles sont les tendances qui nous attendent au cours des cinq prochaines années ? Comment pouvons-nous améliorer la vie des localités russes et africaines et influencer le développement durable des territoires?


    Modérateur:
    Alexandre Ouglov — Partenaire et directeur du développement, Holding « Altergate » (Singapour)


    Jury:
    Alexandre Boutmanov — Directeur associé, Fintech DTI Algorithmic
    Dmitri Gordienko — Directeur de l’accélérateur de la Silicon Valley à Moscou (Founder Institute)
    Maria Nikolaeva — Directrice, bureau d’études MAD Architects
    Maria Novikova — Coordinatrice des projets spéciaux, association « Gorodskié rénovatsii » (« Rénovations urbaines »)
    Artiom Sedov — Directeur général, société « Bolchaïa troïka »
    Marianna Skragan — Business Priority

  • 24 October 2019
    16:00–17:00
    Building Trust Area

    Les femmes en première ligne de l’aide humanitaire

    Actuellement, un grand nombre de personnes dans le monde ont besoin d’une aide humanitaire. L’aide humanitaire d’urgence et à long terme comprend de la nourriture, des abris, du matériel médical et un soutien logistique. Les femmes sont souvent les premières à venir au secours et peuvent être les agents d’un changement mondial. Des études montrent que 75% du personnel des ONG sont des femmes. Toutefois, ce chiffre est toujours plus faible dans les postes de direction. Au cours de la session, les participants parleront des initiatives et projets humanitaires dans le monde et des moyens d’accroître l’aide et la coopération humanitaires.


    Modérateur:
    Véronika Pechkova — Présidente du Fonds de développement de la diplomatie sociale « Regards de femmes », ambassadrice de bonne volonté, Organisation des Nations unies pour le développement industriel (UNIDO)


    Orateurs:
    Valeria Valyaeva — Étudiante
    Mavila Vanessa — Présidente-fondatrice, « Eboko Foundation »
    Slauzy Zodwa Mogami — Fondatrice, directrice exécutive principale, présidente, « Ladies in the Frontline »
    Jeanne d’Arc Mujawamariya — Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Rwanda en Fédération de Russie
    Laurence Ndong — vice-présidente, « Pour le Gabon »
    Ukeme Utuk — Directeur général exécutif, « Reachout and Smile Initiative for Social Empowerment »

Aux participants et participantes au Forum économique Russie-Afrique

Chères mesdames, chers messieurs !

Je vous souhaite la bienvenue à l'occasion de l'ouverture du Forum économique Russie-Afrique.

Un événement d'une telle ampleur est sans précédent dans l'histoire riche des relations russo-africaines. Des représentants des organes de l'administration, du milieu des affaires et des experts se réunissent afin d'examiner en détail l'état actuel et les perspectives de collaboration, ainsi que de multiples problèmes urgents de l'économie mondiale.

Aujourd'hui, les pays d'Afrique sont sur la voie de développement socioéconomique, scientifique et technologique et jouent un rôle significatif dans les affaires internationales. Des processus d'intégration mutuellement bénéfiques s'installent dans le cadre de l'Union africaine et d'autres structures régionales et sous-régionales du continent.

Ces dernières années, les liaisons russo-africaines, toujours marquées par un esprit amical et de partenariat, se sont davantage multipliées, tant au niveau bilatéral qu'au niveau multilatéral. Nous avons non seulement réussi à préserver l'expérience de collaboration fructueuse accumulée par le passé, mais aussi à obtenir de nouveaux progrès considérables. Les taux des échanges commerciaux et des flux d'investissement sont en évolution positive, des projets communs dans les domaines des industries extractives, de l'agriculture, de la santé et de l'éducation sont mis en place. Les entreprises russes sont prêtes à partager avec leurs homologues africains leurs élaborations scientifiques et technologiques, leur expérience de modernisation des infrastructures énergétique, de transport et de communication.

J'espère que ce Forum favorisera l'élaboration de nouvelles directions et formes de coopération, le développement d'initiatives conjointes prometteuses qui placeront les interactions entre la Russie et l'Afrique à un tout autre niveau et contribueront à l'essor de nos économies et au bien-être de nos peuples.

Je vous souhaite du succès dans votre travail et bonne chance !

V. Poutine

Le Sommet Russie-Afrique qui aura lieu à Sotchi du 23 au 24 octobre 2019 incarne les liens d'amitié séculaires entre le continent africain et la Fédération de Russie. Ce Sommet, unique en son genre, revêt une importance particulière pendant cette période de transformations à l'échelle mondiale et internationale. En réponse aux aspirations de nos peuples, son objectif primordial est l'élaboration d'un cadre intégré pour faire avancer les relations russo-africaines vers une coopération plus large dans divers domaines.

Les pays d'Afrique et la Russie partagent une vision similaire de l'action internationale, une action fondée sur le respect du droit international, de l'égalité, de la non-ingérence dans les affaires intérieures des États, du règlement pacifique des différends et de l'engagement aux mesures multilatérales face aux nouveaux défis internationaux. Nos pays visent à assurer la sécurité, la paix et le développement du continent africain et de la Russie, ainsi nous condamnons le terrorisme et l'extrémisme sous toutes leurs formes. Nous réaffirmons notre conviction qu'il est important de promouvoir des échanges commerciaux et des investissements mutuels afin d'éviter tout ralentissement de la croissance économique.

Les pays d'Afrique possèdent un potentiel important et des capacités qui leur permettront, à terme, de joindre les rangs des puissances économiques en développement. Ces dernières années, les pays africains ont fait de grands progrès face aux défis politiques, économiques, sociaux et gestionnaires. Au cours de la dernière décennie, la croissance économique de l'Afrique s'est accélérée, le taux de 3,55 % a été atteint en 2018.

En juillet 2019, en poursuivant les efforts des pays africains, la ratification de l'accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine et le lancement de sa phase opérationnelle ont été effectués à l'occasion d'un sommet extraordinaire de la Commission de l’Union africaine au Niger. Cet accord est un des objectifs principaux de l'Agenda 2063 qui vise à répondre aux attentes de prospérité et de dignité du peuple africain.

Ces succès ouvrent la voie à la collaboration entre les pays d'Afrique et la Fédération de Russie et montrent un véritable engagement politique des gouvernements et des peuples africains prêts à établir des partenariats mutuellement bénéfiques.

Nous espérons que le Sommet Russie-Afrique contribuera à la promotion de relations stratégiques constructives basées sur la coopération multilatérale. Nous souhaitons que ce partenariat réponde aux espoirs et aux aspirations des peuples africains et du peuple russe ami.

Président de la République arabe d'Égypte
Abdel Fattah AL-SISSI